C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut se taire

Dérision - Tranche de vie - Humour

vendredi 1 mai 2015

GENEALOGIE

Petite pause pour la fête du travail !

Une pause dans ce qui apparaît aujourd'hui un travail titanesque... Vous l'aurez compris, cela  explique le silence qui s'est installé...

Mes filles m'ont lancé sur la généalogie familiale... je pensais y aller piano piano mais c'était sans compter l'enthousiasme familiale et la contagion qui nous a envahi...Tous les membres Mamanorglerin, se sont pris au jeu et chacun a pris en charge un coté de l'arbre...

En lançant une bouteille à la mer nous avons récolté des généalogies (plus ou moins cohérant) certaines à l'état embryonaire d'autre bien abouti dont une très très avancé puisque des dates apparaissent avec seulement 3 chiffres... mais là je suis dubitative, il va me falloir faire un travail d'authentification plus que minutieux et pour cela nous vérifirons via les documents que nous avons récolté et que nous continuons à rechercher de part et d'autres des archives la véracité de l'annonce.

En tout cas, ill est marrant de voir à quel point la famille, même les membres dont nous ignorions l'existence, est prête à vous aider. 
La généalogie rapproche les membres des familles,  et c'est sûrement là le vrai apport de ce "passe-temps" en plus des découvertes historiques, géographiques et culturelles. Nous faisons des statistiques sur tout et n'importe quoi et cela nous amène souvent à une recherche sur internet et de fils en aiguille les heures passent sans que nous ayons eu conscience du temps qui passe...

Ainsi, nous remontons le temps, remémorons chez certains des souvenirs et faisons connaissance de nos racines. Nous sommes sur 2 branches, arrivés vers 1600 mais le travail reste considérable, même à 5 !

Passionnant !

Posté par Mamanorglerin à 18:22 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Je connais pas mal de gens qui se sont laissés prendre par ce virus.
    Je n'ai pas cette curiosité mais peut être que si l'occasion se présentait je me laisserais prendre.
    Ces recherches à plusieurs doivent créer une certaine émulation dans la famille

    Posté par santoline, dimanche 3 mai 2015 à 18:25
  • On avait perdu l'habitude !
    Mon grand-père s'y est essayé. On a un début d'arbre qui doit remonter au année 1750 environs. Mais passer des heures à consulter des registres pour trouver la preuve de la naissance de quelqu'un, c'est une patience que je n'ai pas et ce n'est donc pas moi qui me lancerait dans cette aventure.

    Posté par nana, lundi 4 mai 2015 à 07:18
  • Santo : l'émulation est là car le passe-temps prenant !
    Nana : j'avais prévenu que je reviendu que de temps en temps je crois que persévérance est le mot qui me vient à l'esprit quand je consulte 450 pages de registre à la recherche d'un nom, d'un prénom, d'une date

    Posté par fabienne, mercredi 6 mai 2015 à 17:21

Poster un commentaire